Séance école 3 du 06/04/2017: échec et échec et mat

Publié le par Le Bourrin Ardéchois

La Borne

La Borne

Comme on l'a déjà vu, une attaque sur le roi est appelée "échec". Par respect au roi qu'on n'attaque pas par surprise, l'attaquant doit dire: "échec!".

Il est interdit de mettre soi-même son roi en échec. En particulier, il est interdit d'approcher son roi à une case du roi adverse.

Quand un roi est mis en échec, le défenseur doit trouver une parade, soit par une prise, soit par une interposition, soit par une fuite:

- prise de la pièce qui fait échec (s'il s'agit d'un échec simple, c'est impossible en cas d'échec double)

- interposition d'une pièce entre le roi et la pièce qui fait échec (c'est impossible en cas d'échec par un cavalier ou en cas d'échec double)

- déplacement du roi sur une case où il n'est plus en échec.

Dans le cas où le roi mis en échec n'a pas de parade, il est "échec et mat" et la partie est terminée par la défaite du possesseur de ce roi.

Mont Gerbier de Jonc

Mont Gerbier de Jonc

Dans les diagrammes suivants, le roi noir est en échec. Y-a-t-il échec et mat?

1)

1)

2)

2)

3)

3)

4)

4)

5)

5)

6)

6)

7)

7)

8)

8)

9)

9)

10)

10)

11)

11)

12)

12)

Vous avez les noirs. Trouvez le coup qui fait: échec!

13)

13)

14)

14)

15)

15)

Le roi blanc est en échec. Trouvez la parade!

16)

16)

17) Le dernier coup des noirs : fou de e5 en g3, échec double!

17) Le dernier coup des noirs : fou de e5 en g3, échec double!

18)

18)

19)

19)

20)

20)

21)

21)

22)

22)

23)

23)

Publié dans séance école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article